Quelle est la différence entre le Tai Chi et le Yoga ?

Le Tai Chi est cette chose que vous avez vu des groupes de personnes âgées faire dans le parc en plus de nourrir les oiseaux. Cela ressemble à des arts martiaux au ralenti.

Le yoga est ce truc où les gens en spandex se tiennent sur la tête.

Malgré ces deux stéréotypes majeurs, le tai-chi et le yoga présentent en réalité de nombreuses similitudes.

Aujourd'hui, je vais aborder les différences et les similitudes entre le tai-chi et le yoga en termes de :

  • Objectifs
  • Histoire
  • Praticité
  • Accessibilité
  • Mouvement
  • Respiration

Passons en revue les tenants et les aboutissants de ces deux disciplines, afin que vous puissiez décider si vous souhaitez en poursuivre une ou les deux !

Objectifs de pratique

Le Tai Chi est une forme de qi gong, une pratique issue de la Chine ancienne qui vise à cultiver et à déplacer l'énergie dans le corps. Qi peut être interprété comme « respiration subtile » ou « énergie vitale », et gong peut être traduit par « compétence cultivée grâce à une pratique régulière ».

L'objectif du Tai Chi est équilibre– dans le corps et l'esprit, ainsi qu'avec la nature – et en déplaçant l'énergie via un mouvement continu et dynamique.

tai
C'est du tai-chi ; imaginez-le bouger…

Le yoga concerne unificateur le corps, l'esprit, l'esprit et la nature. De manière générale (car il existe de nombreux styles de yoga), il vise à y parvenir à travers une combinaison de pranayama ou exercices de respiration, de méditation, d'éducation et d'étude, de mudra (qui sont des gestes visant à intensifier le flux d'énergie) et de postures ou asanas. .

Histoire de la pratique

Le Tai Chi trouve ses racines dans la Chine ancienne, où il est issu de l'art martial qi gong. Cela remonte donc à des milliers d’années. La première référence écrite au tai-chi est apparue dans Le livre des changements il y a plus de 3000 ans.

Yoga est né dans l'ancienne Asie du Sud. Les textes hindous connus sous le nom de Vedas, écrits il y a environ 5 000 ans, contiennent la première utilisation documentée du terme. yoga.

Praticité : ai-je besoin d’un équipement spécial ?

Les gens font souvent du tai-chi à l’extérieur. C'est en partie parce que vous avez besoin d'espace, et en partie parce que cela a l'air bien de le faire dans la nature, avec le vent, le soleil et le mouvement des nuages ​​qui vous entourent. Un environnement naturel est utile si vous souhaitez ressentir et déplacer votre énergie.

Apparemment, on disait qu'on pouvait faire du tai-chi à condition d'avoir la quantité d'espace qu'une vache peut mentir dans.

Hormis un appareil qui mesure par incréments de vache couchée ou une vache réelle, vous n'avez besoin d'aucun équipement spécial pour faire du tai-chi. Cependant, vous gagneriez certainement à porter des vêtements confortables.

Tu ne le fais pas besoin porter des vêtements spéciaux pour faire du yoga non plus, mais cela vaut la peine d'y réfléchir quoi porter pour le yoga afin que vous soyez à l'aise lorsque vous faites les différentes poses qui se présentent dans votre cours.

Contrairement au Tai Chi, vous pourriez passer du temps à l’envers. Vous préférerez donc peut-être des vêtements qui ne remontent pas sur votre corps, ne révèlent pas vos sous-vêtements ou ne tombent pas et ne couvrent pas votre visage. D’où la tendance moderne, mais non l’obligation, aux vêtements ajustés.

Un tapis de yoga est standard. Il est confortable de marcher dessus, de s'asseoir et de s'allonger, et il vous empêche de glisser lors de diverses poses.

hélas
… Et c'est le yoga. Elle bouge aussi.

Vous souhaiterez peut-être utiliser des accessoires facultatifs, comme des blocs de yoga (ou quelque chose comme un livre) et une sangle de yoga (ou une ceinture, une écharpe ou une cravate). Une couverture chaude peut s'avérer utile pour un long savasana, la longue position allongée relaxante à la fin de votre séance.

Les vaches sont un encombrement inutile lors d'un cours de yoga. Cependant, une chèvre ou tout autre accessoire pourrait s'avérer utile, selon votre style de yoga.

Accessibilité pour les débutants ou les personnes à mobilité réduite

Taï chi

Convient aux débutants : Le Tai Chi peut être enrichissant, même s'il est difficile d'apprendre tous les mouvements. Cependant, point positif pour les débutants, vous n’avez besoin d’aucune préparation ou formation particulière pour commencer.

Adapté aux seniors : L'une des raisons pour lesquelles le tai-chi est populaire auprès des personnes âgées est qu'il a un faible impact et améliore l'équilibre. Ce n'est pas un exercice aérobique comme le sprint, mais est l'activité physique, qui est un élément clé d'un mode de vie sain.

Bon pour les personnes à mobilité réduite/faible : Le Tai Chi peut être pratiqué sur une chaise, il convient donc aux personnes à mobilité réduite. Les flancs de montagne ou les toits sont également facultatifs.

Yoga

Convient aux débutants : Il existe de nombreux styles de yoga, de nombreuses asanas et de nombreuses possibilités de modifier ces postures. Cela rend le yoga très adaptable. Les débutants n’ont pas à craindre de ne pas être capables de faire les poses ou de suivre le cours à la lettre.

Cours de yoga pour débutants proposera des raffinements physiques et des rappels sur la conscience, afin que vous puissiez progressivement tirer davantage de bénéfices de votre pratique du yoga.

Bon pour les seniors : Le yoga est particulièrement bien adapté aux personnes âgées en raison de sa capacité d'adaptation. Il n’existe pas de « niveau supérieur » unique en matière de condition physique, de mobilité ou de flexibilité.

Options à faible mobilité : Yoga pour les seniors propose des variantes, y compris le yoga sur chaise, ce qui signifie que tout le monde peut faire du yoga adapté à ses objectifs individuels et à son niveau de mobilité.

Mouvement

Très beau à regarder, le tai-chi est un flux continu du début à la fin, conçu pour libérer et déplacer l’énergie dans le corps.

Il existe de nombreux styles de yoga, vous constaterez donc que l'accent mis sur le mouvement varie. Certains cours auront des poses statiques.

nous
L’énergie est importante dans le tai-chi et le yoga

Yin-yoga est une pratique contemplative avec des poses statiques qui durent plus longtemps, jusqu'à cinq minutes ou plus.

Un cours axé sur pranayama (exercices de respiration) peuvent vous faire rester assis ou allongé dans la même position tout le temps.

D’autres incluront des flux de yoga d’une pose à l’autre. Et ces flux pourraient être lents, comme dans hatha-yogaou rapide, plus proche du vinyasa ou yoga puissant.

Le power yoga fait partie des formes de yoga les plus dynamiques. Si vous aimez le mouvement, vous en trouverez beaucoup ici, y compris sauter si vous voulez aller plus loin. Pour ce type de yoga, il peut être utile d’avoir une solide pratique du yoga derrière vous ou au moins une certaine compréhension du yoga et un certain tonus physique et condition physique.

L'importance de la respiration

La respiration est le véhicule de l’énergie du tai-chi et fait partie intégrante de la pratique.

La respiration est également une composante essentielle du yoga. La respiration yogique, ou pranayama, peut être effectuée en position assise ou allongée, et elle est également intégrée aux flux de yoga et aux asanas.

Il suffit de dire que la respiration est un élément constitutif du tai-chi et du yoga.

Force

Les gens ont tendance à ne pas faire de tai-chi pour se faire déchirer, mais cela ne veut pas dire que cela ne renforce pas votre corps.

Un peu.

Maintenir le poids naturel de vos bras et maintenir certaines positions dans lesquelles vos jambes, pliées au niveau des genoux et en mouvement, doivent constamment supporter votre poids naturel peut suffire à augmenter un peu le tonus musculaire et développez votre force à un degré.

Comme le tai-chi, faire la plupart des types de yoga ne vous obligera pas à appuyer sur votre poids corporel si vous ne pouvez pas déjà le faire. Cependant, selon le type de yoga que vous pratiquez, cela peut vous aider à devenir plus fort.

de
Le yoga peut vous aider à devenir plus fort.

Le yoga pourrait renforcer les muscles en vous faisant tenir longtemps des poses difficiles. Ou des mouvements plus rapides d’une pose à l’autre pourraient aider à développer les muscles avec une pratique régulière.

De plus, la participation régulière à des cours de yoga conçus pour un entraînement de force en toute sécurité, soit avec des poids (niveau intermédiaire à avancé) ou sans poidsest un moyen sûr de vous rendre plus fort.

Donc? Yoga contre Tai Chi : qui gagne ?

Oh, devons-nous ? Honnêtement?

Le yoga et le tai-chi sont souvent mentionnés dans le même souffle car :

  • Ils ont des avantages similaires.
  • Leurs racines sont très profondes.
  • Ils sont tous deux accessibles aux débutants et populaire auprès des seniors.
  • Les gens aiment faire les deux à l’extérieur.
  • Ils peuvent à la fois travailler sur votre énergie et sur la connexion entre votre corps et votre esprit.

Ils sont différents parce que :

  • Le yoga se concentre davantage sur la connexion corps-esprit et l’unification avec la nature.
  • On pourrait dire que les pratiquants de yoga ont plus de choix lorsqu’ils pratiquent, car le yoga est modifiable ; vous pouvez prendre une pose plus loin ou la rendre plus douce, en fonction de ce que ressentent votre corps et votre esprit ce jour-là.
  • Le yoga a l’avantage si votre objectif est de développer la flexibilité.
  • Le Tai Chi vous enseigne des éléments d'un art martial.
  • Le Tai Chi se concentre quelque peu plus dans l'ensemble; à moins que tu fasses un cours d'équilibre de yoga.
  • Si vous accélériez le Tai Chi, vous pourriez blesser quelqu'un. Si vous accélériez le yoga, la seule chose que vous toucheriez serait la piste de danse, ce qui fait du yoga la plus sûre des deux disciplines, n'est-ce pas ?

Au final, yoga et tai-chi sont complémentaires. Il n'est pas rare que les yogis combiner les deux disciplines pendant une séance !

Si vous hésitez encore, essayez les deux.

Leave a Comment